Evénements

Projection du film 'La chienne'

mardi 21 février 20:00

'Festival Anima'

du samedi 25 février au dimanche 05 mars

Avant-première du film 'Chez nous'

samedi 25 février 20:15

Ciné-conte 'La Fontaine fait son cinema'

dimanche 26 février 14:00

'Anima on Tour '

lundi 27 février 18:30

Projection de 'La grande course au fromage'

mardi 28 février 10:00

Concert d’André Borbé 'Tourne Solo'

mercredi 01 mars 14:00

'LA JOURNÉE DU GRUFFALO'

jeudi 2 mars de 10:30 à 16:00

Projection unique de 'Wallace et Gromit: Les Inventuriers'

vendredi 03 mars 14:00

'La Nuit animée'

du samedi 04 mars au dimanche 05 mars

Grignews

Vous êtes ici : Evénements > Avant-première du film "Angle mort ...

Avant-première du film "Angle mort"




jeudi 26 janvier 20:00 (Caméo)


Quand un commissaire de police, bientôt figure de proue d’un parti nationaliste flamand, est rattrapé par son passé... Nabil Ben Yadir (Les barons, La marche) signe un thriller politique cinglant, mêlant avec brio fable œdipienne et montée de l’extrémisme

 

Jan Verbeeck nous apparaît d’abord de dos, les oreilles frémissantes, les épaules en arrière. Le grand moment est arrivé : une interview exclusive pour une prestigieuse émission de télé. Il n’est plus commissaire que pour quelques heures, après quoi, sa carrière politique l’attend, les bras ouverts. Il est déjà bien connu en Flandres pour avoir « nettoyé » Anvers et fait exploser le nombre d’incarcérations pour trafic de drogue. Ses thèmes de campagne ressemblent furieusement à un programme d’extrême droite, avec une insistance particulière sur la sécurité à tout crin. Aux accusations de racisme, il n’a que son fidèle bras droit, Dries (Sofiane Chilah, révélation du film), flamand d’origine marocaine, à opposer. Pour le reste, il entend « parler vrai », comme tout bon populiste. Et populaire, il l’est. Il y a fort à parier que son adhésion au parti renforce encore un peu sa place sur l’échiquier politique. Ses presque anciens collègues lui ont concocté une « surprise » : grâce à un indic wallon, ils vont pouvoir mettre la main sur un type qu’ils recherchent depuis bien longtemps. Verbeeck n’est pas du genre procédurier. Ou plutôt, il a sa propre méthode, autoritaire, musclée, aux limites de la légalité. Pour une dernière fois, il accepte donc une mission de police.

 

La projection sera suivie d’une rencontre avec Nabil Ben Yadir, réalisateur.

 

Cliquez ici pour découvrir la fiche du film

 

Prix d’entrée habituels, places en prévente à partir du mercredi 14 décembre


Revue de presse