Evénements

L'atelier des spectateurs

lundi 26 juin 20:30

Coups de Cœur

du mercredi 28 juin au mardi 29 août

Projection du documentaire "Qu’est-ce qu’on attend?" suivie d’une rencontre avec Maxime Prévot, Bourgmestre de la Ville de Namur

mercredi 28 juin 20:00

Classiques

du mercredi 28 juin au vendredi 01 septembre

Docs de l'été

du mercredi 28 juin au lundi 04 septembre

'SIRIUS PLAN' crève l’écran

jeudi 29 juin 20:00

Séance en audiodescription du film 'Faut pas lui dire'

mercredi 23 août 14:00

Première du film "120 battements par minute"

mercredi 23 août 20:00

Projection unique du documentaire "Le Ministre des Poubelles"

lundi 04 septembre 20:00

Grignews

Vous êtes ici : Evénements > Les Classiques du Mardi: "Boulevar ...

Les Classiques du Mardi: "Boulevard du crépuscule"




mardi 31 janvier 20:00 (Caméo)


Séances à 12h et à 20h

 

En 1950, Billy Wilder met déjà en scène le crépuscule d’Hollywood, qui vivait pourtant son âge d’or. Il filme l’écroulement d’un empire, les bouleversements du temps qui laissent ceux qui ne savent pas s’adapter sur le bord de la route

 

Cinquante ans avant <i>Mulholland Drive</i> de David Lynch, Billy Wilder passe au kärcher la vanité, la cruauté, l’ambition et les illusions d’Hollywood. <i>Boulevard du crépuscule</i> est tellement connu que ses différentes composantes appartiennent aujourd’hui aux mythologies contemporaines : le récit mené par un cadavre faisant du film un long flash-back, cette star vieillissante obsédée par son retour à l’écran, ce maître d’hôtel transi dont on découvre qu’il fut le metteur en scène et l’amoureux éconduit de la star, etc. Là où Billy Wilder est génial, c’est qu’il ne recule jamais devant la cruauté de son sujet : il ose donner le rôle de la star déchue à une authentique ex-vedette du muet, Gloria Swanson. Oscillant en permanence entre tragique et grotesque, elle donne toute sa dimension à l’expression « monstre sacré ».

 

En collaboration avec la Province de Namur – Secteur  Cinéma.

 

Cliquez ici pour découvrir la fiche du film

 

Prix d’entrée habituels, places en prévente à partir du mercredi 14 décembre


Revue de presse